Ce qu'il faut savoir sur la porte de garage


De multiples types de porte de garage sont disponibles. Et chacun a ses qualités et ses défauts.

Devis porte garage coulissante acier

La porte de garage à battants est économique mais il faut avoir de la place à l'extérieur. La porte pliante se compose de panneaux articulés par des charnières ; idéale pour ceux qui manquent de place, elle ne peut guère être automatisée.

La porte basculante s’ouvre en venant se coller au plafond. Deux systèmes sont proposés pour la porte basculante : à bras d’équilibrage et sans rail.

La porte sectionnelle est constituée de panneaux articulés comme un volet roulant qui vient se positionner en hauteur ou sur les côtés. Ce modèle est plus cher qu'une porte en accordéon.

Finalement, la porte de garage à enroulement consiste en des lames agrafées entre elles. Elle ne prend pas de place mais n'autorise pas d'entrée piéton.

A ce sujet, n'omettez pas pas de décider si vous désirez poser cette entrée piéton. Essentiellement quatre matériaux composent les portes de garage : en l'occurrence l'alu, l'acier, le bois et le PVC.

Les plus durables sont celles en aluminium, cependant que le PVC s'avère le plus léger et le moins onéreux. Pour sa part, le chêne allie élégance et confort thermique.

Les personnes qui désirent éviter les pertes de chaleur avec un modèle en métal opteront pour une porte dotée de deux parois. Pour ce qui est du nettoyage, il est quasiment inexistant sur une porte en plastique ou en aluminium, mais régulier pour les matériaux naturels.

Certaines portes de garage comme une porte à battants pourront être posées par un bricoleur chevronné. A contrario, certains modèles exigent obligatoirement l’intervention d’un artisan, comme les portes basculantes.

Dans tous les cas, opter pour un artisan donne divers avantages : qualité, garanties, TVA à 7%... Même déjà posée, une porte de garage peut accuellir une motorisation.

A chaîne, avec rail, tubulaire axiale… Plusieurs systèmes existent, mais attention, chaque motorisation convient à une porte précise. Par exemple, une porte à enroulement accueille un moteur tubulaire axial alors que la porte sectionnelle s'équipe avec une motorisation à crémaillère.

Hors pose, un système motorisé s'achète entre 150 et 800€, apportant dans tous les cas confort aux personnes mais aussi durabilité à l'équipement.

Bien isoler sa porte de garage



Eviter les pertes de chaleur dans un logement passe aussi par la porte du garage.

Tandis que le chêne a des propriétés isolantes, on peut aussi faire barrage aux pertes de chaleur d’une porte en métal et donc réduire sa facture de chauffage. Un tel modèle peut par exemple être couvert de panneaux en laine animale ou en mousse.

Il existe d'ailleurs tout le nécessaire à partir de 30€ et les coffres peuvent être protégés avec une mousse en polyuréthane.

Faire fabriquer une porte de garage unique



Particulièrement si vous restaurer une demeure ancienne d'un vieux bâtiment, l'ouverture du garage ne convient aux dimensions en vente.

Si la différence est infime, on peut toujours poser un équipement d'usine, le cas échéant il vous faudra une porte sur-mesure. Cette porte conviendra parfaitement et assurera donc une excellente isolation.

Dans cette optique, il s'avère nécessaire d'avoir des mesures les plus précises possibles et de demander l'intervention d'un professionnel[artisan certifié. Il vous en coûtera entre 300 et 4000 euros pour une porte de garage.

Cela dépend de la taille, du type d’ouverture et du matériau. Les portes à battants sont les moins chères, alors que les portes à enroulement en aluminium font chauffer la carte bleue.

Une porte de garage en bois standard se paye dans les 700 euros, le tarif peut atteindre plusieurs milliers d'euros pour la même porte fabriquée avec des essences exotiques. Les gammes de prix sont donc très grandes, en conséquence il est primordial de bien déterminer ses besoins avant de choisir.